Prise en charge d’une cure thermale par l’assurance maladie

Les cures thermales sont sources de bienfaits pour les seniors. C’est un traitement basé sur des eaux minérales puisées d’une source naturelle thermale. De nos jours elle est devenue médicalisée, et idéalement prescrite par un médecin généraliste. Les seniors sont les plus concernés à cause de leur état, de plus ce cure peut être prise en charge par l’assurance-maladie sous quelques conditions.

Quels types de pathologies soigne la cure thermale ?

Nombreuses sont les maladies pouvant être soignées par le thermalisme. Ce sont les pathologies chroniques comme des douleurs fréquentes dues à une qualité de vie mauvaise, qui sont entièrement privilégiées. Ainsi, le senior est le plus touché par ces affections comme le rhumatisme, l’arthrose et les douleurs musculaires. Les problèmes de la peau comme les eczémas, les cicatrices et les psoriasis peuvent être atténués et soignés par cette méthode. C’est également un moyen thérapeutique efficace pour le senior en cas d’affections internes comme l’affection urinaire, digestives ou bien respiratoires. De plus la personne âgée peut faire une demande, afin de bénéficier d’une mutuelle pour cure thermale. Ce dernier octroi des bienfaits, surtout pour ceux atteintes de troubles hormonaux, de diabètes ou d’autres formes d’affections fréquentes aux personnes âgées.

Comment se fait la prise en charge des cures thermales ?

Les conditions exigées au senior pour se faire rembourser ses séances de cure thermale sont au nombre de trois. D’abord, le thermalisme devra être prescrit en traitement d’une pathologie définie, par un médecin spécialiste. Puis, le lieu de traitement choisi doit faire partie des 105 établissements thermaux validés par la sécurité sociale. Il est à noter que c’est le médecin qui choisit celui qui est plus adéquat au patient. Finalement, le traitement doit durer au maximum 18 jours à la limite d’une seule cure par an.

En quoi consiste la cure des seniors ?

Les retraités bénéficient d’un traitement sous surveillance d’un médecin. Il y a deux variantes de soins selon la pathologie à traiter. En premier lieu, il y a l’hydrothérapie externe spécifique pour les traitements dermatologiques. Le bain peut se prendre en collectivité ou individuellement. Cette technique alterne la douche froide ou chaude en fonction des besoins thérapeutiques. En second lieu, on parle également d’hydrothérapie interne ou locale dans les établissements thermaux. Cette méthode se penche sur l’aérosolthérapie, le gargarisme ainsi que l’inhalation. Il est à noter que la prise en charge des cures thermales peut être totale ou partielle en fonction de l’assurance-maladie.

La marche nordique, un sport complet tout en douceur
Pratique le théâtre : l’activité idéale pour entretenir sa mémoire