Comment installer un ascenseur privatif dans sa maison ?

La résidence sénior diffère d’une maison médicalisée pour la raison que celle-ci soit destinée à des personnes autonomes. Par contre, même si ces derniers sont indépendants, autant leur facilité la vie en installant un ascenseur privatif dans la maison. Comment procède-t-on ? Quelles sont les précautions à prendre quant à son usage ?

L’installation d’un ascenseur privatif

Un ascenseur de maison trouve entièrement sa raison d’être dès qu’on parle de maison senior. En effet, c’est un moyen de déplacement vertical pour monter ou descendre un bâtiment. Ainsi, les personnes âgées, qui ont une mobilité réduite, peuvent se déplacer facilement à l’aide de ce dispositif. De plus, ce dernier permet à son utilisateur de rester entièrement indépendant d’aller dans n’importe lequel étage. En effet, la surface d’installation exigée n’est que d’1 m² et l’espace au-dessus ainsi que celui du dessous peuvent être réduits au strict minimum. D’ailleurs, il n’a pas besoin d’aménagement particulier et s’installe même entre deux cloisons. La taille d’une fosse à ascenseur est environ 1m jusqu’à 1,40 m. Par contre, il faut prévoir un peu d’espace pour installer les câbles, et la hauteur de levage, qui requiert environ 3,50 m.

Son mode de fonctionnement

Les modèles d’élévateurs individuels sont nombreux. Ils se conforment à tout genre de maison d’habitation, notamment pour une résidence sénior. On distingue l’ascenseur à gaine ou autoportante, celui électrique ou fonctionnant de manière hydraulique et finalement celui avec ou sans fosse. Le treuil électrique fonctionne à l’aide d’un moteur avec un contrepoids, le tout suspendu par des câbles de métal. Le dispositif hydraulique, marche à l’aide d’un tableau de commande avec des vitesses variées. L’huile nécessaire pour son fonctionnement est d’une quantité non négligeable. Le plus idéal est de faire appel à un maçon professionnel pour l’installer. Entre autres, la durée des travaux n’excède pas 2 semaines.

Les avantages

C’est un moyen de déplacement facile à installer, avec une dimension pouvant s’adapter à n’importe lesquelles exigences. Il est possible de le concevoir sur mesure selon le type d’habitat. Ce dispositif peut transporter 1 jusqu’à quatre personnes, suivant ses dimensions. En revanche, pour des mesures de sécurité, il faut s’assurer que l’ascenseur soit établi en respectant les normes CE. Toutefois, un entretien doit se faire chaque année pour éviter d’éventuels accidents. Sachez également que, les maisons seniors, bénéficient de crédit de 25% sur le tarif total de l’installation n’excédant pas 5000€ jusqu’à 10000 €. Il suffit de joindre la facture avec la déclaration d’impôt et le tour est joué. Par ailleurs, le vérin privatif coûte le même prix que l’installation et la finition d’un escalier.

Poignées, siège de douche, baignoire à porte… comment équiper une salle de bain pour seniors ?
Monte-escalier : quel modèle pour quel escalier ?